LE FILM


L'histoire

Nos corps accumulent et enfouissent des souvenirs.
Et si l'épiderme n'était qu'une frontière poreuse...


Au coeur du Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises, Patrick Chêne, fermier et ostéopathe, soigne l'Homme et l'Animal de ses mains à l'aide d'un chant traditionnel originaire de Haute-Asie : le chant diphonique.
Les vibrations de son chant se diffusent à travers les corps et agissent comme une sonde acoustique, dévoilant un monde sensible parcouru d'énergies invisibles qui font et forment la vie. Notre lien à la Terre, à notre environnement.
EMPREINTE, prend ainsi la forme d'une recherche visuelle et sonore autour de l'expérience sensible de l'invisible, de l'impalpable.

* Technique vocale permettant de produire avec la gorge, simultanément, un bourdon grave et des harmoniques aigües (par amplification et résonance).


Fiche technique

France / 90 min / Documentaire / DCP / HD Numérique / 16:9 / 5.1 / Couleur / 2017

Film documentaire réalisé par Grégoire Orio & Jérôme Loisy

Avec Patrick Chêne
Image: Grégoire Orio
Entretiens: Jérôme Loisy
Prises son: Grégory Buffier & Romain Barbot
Montage: Grégoire Orio et Jérôme Loisy
Montage et mixage son: Jean-Charles Bastion et Romain Poirier, Studio MER-NOIR
Sous-titrage: Mehdi Messouci, Manekino UG
Étalonnage: Nicolas Giraldon, Mind and Image Manipulation Coop.
Musique: Grégory Buffier et Yann Gourdon
Assistance studio: Paul Régimbeau
Musique originale enregistrée au studio MER-NOIR, Paris
Mixage réalisé à l'Auditorium COMMUNE IMAGE
Production: Sorry We Are Open
Producteurs exécutifs: Eddy Bessé et Jim Ricter
Coproduit par Romain Orio, Martine Guillon, Catherine Fouquereau, Henri et Rosen
Loisy, Jean-Pierre Fetis, Françoise Trinquier, Mireille Oudet, Alexandre Galicier,
Loïc Prot, Alexandre Cherichi-Malaga, Jérôme Loisy, Grégoire Orio

« En étant vétérinaire et en étant ostéopathe, je suis obligé d'occuper deux cases. Et de passer de l'un à l'autre, ce n'est pas naturel dans une société où tout est cloisonné. »

L'EQUIPE


Jérôme Loisy

Jérôme Loisy vit à Paris. Il est journaliste, mais aussi réalisateur et monteur.
Il travaille et a travaillé pour Le Parisien, Libération, Le Républicain de l'Essonne, Vice Magazine, et a longtemps réalisé des vidéos autour de l'écologie de l'art et le développement de projets collaboratifs au sein de l'association Les euménides, et de sa revue Phuzine. Aussi, dans ce même domaine culturel, il a filmé de nombreux groupes de musique en tournée, des captations live, ainsi que des interviews et making-off de séries télévisées françaises lorsqu'il développait la webtv de Générique(s) Magazine.
Son travail artistique s'applique essentiellement à explorer l'humain, au travers de portraits écrits ou vidéos, de dresser les contours des personnes, discrètement mais sans ambages, afin d'obtenir la plus pure des expressions.
Dans « Empreinte », Patrick Chêne n'est pas le personnage principal, mais il est le fil rouge : ses paroles balisent nos pas. Il fallait donc l'amener à se découvrir et l'emmener dans une profonde introspection.
Dans le cadre de ce documentaire, qu'il coréalise avec Grégoire Orio, il s'occupe plus particulièrement des interviews, des images et des photographies entourant le tournage, ainsi que de la logistique générale. Il assiste Grégoire Orio au montage.


Grégoire Orio

Grégoire Orio vit à Paris en tant que réalisateur, chef opérateur et monteur.

Scénographe pour différents artistes musicaux de la scène électronique, et auteur de vidéos expérimentales, Grégoire a entrepris depuis quelques temps un travail documentaire, notamment autour de projets liés aux musiques actuelles et expérimentales. Il commença à réfléchir sur les articulations entre musique et cinéma, cherchant à la fois les points de ruptures et de convergences entre les formes expérimentales de ces différents régimes d'images et de sons. Une importante partie de son travail s'est donc dans un premier temps constituée autour de clips vidéos (Mondkopf, Saåad, Autrenoir) en cherchant davantage du côté de l'expérience sensorielle que de la proposition narrative. Cela l'a par la suite conduit à réfléchir à différentes formes de monstrations pour son travail, comme peuvent l'être le documentaire ou la scénographie.

Toujours dans l'optique de mener une réflexion sur la manière de filmer le son, et de prendre position par rapport à l'omniprésence de la musique dans les productions visuelles contemporaines, ses travaux documentaires en cours s'intéressent par exemple à la singularité de certains festivals de musique – le Ice Music Festival en Norvège où les instruments sont fabriqués à partir de blocs de glace, ou le festival Echos qui a lieu dans une vallée des Hautes-Alpes où des compositeurs issus de la scène électro-acoustique diffusent leur musique dans de grandes trompes amplifiées tout en jouant avec la réverbération sur une falaise – mais également à la question de l'impact des ondes sur les corps, notamment dans le cadre du documentaire Empreinte.

Au sein de ce film, qu'il coréalise avec Jérôme Loisy, son travail est essentiellement porté sur la captation visuelle, la photographie et le montage.


Grégory Buffier

Grégory Buffier est un musicien toulousain et membre de différentes formations de musique expérimentale (Saåad, Autrenoir, Mondkopf).
Commissionné pour composer un morceau illustrant la Fontaine Saint-Michel ou encore pour enregistrer sur le Grand Orgue Puget de l'église de Notre-Dame De La Dalbade à Toulouse, Grégory travaille essentiellement à partir de boucles musicales qu'il construit en temps réel, à l'aide d'instruments non-conventionnels, comme son « Acoustic Laptop » ou encore des tuyaux d'orgue, reliés à des micros « piezo ».
Présent pendant le tournage, il a récupéré des sons qu'il réutilise pour composer la bande originale de ce documentaire.


Yann Gourdon

Yann Gourdon vit au Puy-en-Velay. En tant que musicien, compositeur et artiste sonore, Yann Gourdon envisage les champs vibratoires et la perception comme un médium. Son travail privilégie l'observation de phénomènes acoustique en relation dynamique avec l'environnement - architecture/paysage.
Conjointement, il pratique les musiques traditionnelles du Massif Central à la vielle à roue. Il aborde cette pratique par l'écoute de collectages et mène un travail de recherche sur ce répertoire au sein du collectif La Nòvia.


MER-NOIR

Jean-Charles Bastion et Romain Poirier sont ingénieurs du son, à Paris.
Au sein de leur studio d'enregistrement et de post-production, MER-NOIR, ils enregistrent, montent, mixent et composent à l'image pour le cinéma et la publicité.

Au sein de leur studio d'enregistrement et de post-production, MER-NOIR, ils enregistrent, montent, mixent et composent à l'image pour le cinéma et la publicité.

Sur ce documentaire, ils s'occupent de toute la post-production son : montage des directs, montage son, bruitage, mixage, spatialisation.






+33 6 64 31 86 92
(Jérôme Loisy)

+33 6 84 77 78 62
(Grégoire Orio)



empreintedocumentaire@gmail.com

 

> http://www.facebook.com/empreinte.documentaire


« L'important ce ne sont pas les mots, c'est le blanc entre les mots, l'important ce ne sont pas les notes, c'est le silence entre les notes. »

CAPTURES & PHOTOGRAPHIES


Copyright © 2017 Jérôme Loisy / EMPREINTE